Ça faisait un petit moment que je cherchais une solution à peu de frais pour éviter que nos taies d'oreillers continuent de déteindre sur la tapisserie au niveau de notre tête de lit. Et il manquait indéniablement quelque chose pour rendre notre chambre plus cosy. Le prix des têtes de lit dans le commerce m'avait refroidie plus d'une fois. Et je me disais que ça ne devait pas être bien sorcier à réaliser. Pour me simplifier la tâche je suis partie sur une forme basique, un simple réctangle, mais on peut bien entendu réaliser la forme qu'on souhaite avec une scie sauteuse (que je n'ai pas).

plan_rapproche

Ce qu'il vous faut :
- une planche de medium
- de la ouatine
- du simili-cuir ou n'importe quel autre tissu
- des boutons à recouvrir
- du fil de fer
- une agrafeuse
- une perceuse


Allez, c'est parti pour une fabrication étape par étape !

On fait découper une grande planche de medium aux dimensions voulues chez M. Casto ou M. Merlin. On se pique une bonne suée pour la faire rentrer dans le coffre de la voiture... Si on souhaite réaliser un capitonnage, on perce des trous à intervalles réguliers correspondants aux emplacements des futurs boutons.

planche

trous

On recouvre ensuite la planche de deux épaisseurs de ouatine qu'on agrafe au dos de la planche.

ouatine

Même chose avec le simili cuir (qui est bien chocolat foncé, non pas noir comme on pourrait le croire).

similicuir

agrafage

On veille à bien tendre le tissu pour qu'il ne plisse pas.

similicuirpose

Ensuite, on s'amuse à recouvrir tous les boutons de simili-cuir (je n'ai pas pris de photo, mais mes doigts s'en souviennent...). En passant par les trous à l'arrière de la planche, on perce les épaisseurs de ouatine et de simili-cuir. Comme je travaille souvent avec les moyens du bord, j'ai utilisé un pique à brochette. Et on fixe les boutons à l'aide de fil de fer : j'ai agrafé des fils de fer au dos de la planche sur toute la longueur  pour y entortiller les fils des boutons.

fixation_bouton

Et voilà ! Une fois que tout cela est fait, il ne reste plus qu'à placer votre oeuvre en situation. Ce qui m'a valu une seconde bonne suée... Parce que faire passer une planche de 190 par 120 dans un escalier qui tourne, c'est pas de la tarte. Et là ce sont mes bras qui s'en souviennent... Ça m'a même empêchée de dormir cette nuit !

Voilà donc ce que ça donne :

vue_ensemble

Et de l'autre côté, avec en prime les stores bateau que j'ai cousus récemment.

ensemblestores

Les tissus et les boutons viennent de chez Mondial Tissus (y compris le tissu des stores). La planche de chez Leroy Merlin.